Retrouvez tous les comités locaux de l'Appel des Appels dans toute la France

  • Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Prochaines journées de l'ADA : "L’avenir est-il promis à de nouvelles prolétarisations ? Colère et alternatives des professionnels précaires et en voie de précarisation.

Vendredi 13 et samedi 14 octobre 2017

 

Lieu : Théatre Le République, 23 Place de la République, 75003 Paris.

 

Pour s'inscrire, envoyer un mail à contact@appeldesappels.org

 

Programmes des journées

 

Vendredi 13 octobre 2017 :

Ubérisation et démantèlement des institutions.

 

Propos introductif : Roland Gori - Bruno Chaudret : 14 h – 14 h 30.

 

1/ Précaires et en voie de précarisation dans l’enseignement supérieur et la recherche. 15 h – 16 h.

Coordinateur : Bruno Chaudret.

- Daniel Steinmetz, ancien secrétaire général du SNTRS-CGT.

- François Bonnarel, ingénieur CNRS, enquête de sciences en marche.

- Pierre Micheau, précaire, membre du comité de sciences en marche.

 

2/ Précaires et en voie de précarisation dans l’art et la culture. 16 h – 17 h.

Coordinateur : Charles Sylvestre.

- Denis Gravouil, responsable CGT des précaires, négociateur avec le patronat.

- Samuel Churin, responsable de la coordination des intermittents.

- Mathieu Grégoire, chercheur, participant au comité d’experts agréé.

 

3/ Précaires et en voie de précarisation dans le soin et l’accompagnement social.17 h – 18 h.

Coordinateurs : Michel Chauvière et Marie-José Del Volgo.

- Catherine Caleca.

- Roger Drouet, président du MAIS.

- Frédéric Pierru, sociologue CNRS.

- Serge Klopp, infirmier, cadre de santé, membre des 39.

 

 

 

 

Samedi 14 octobre 2017 :

Vivre et travailler à l’épreuve de la précarité : quelles sont les propositions pour sortir de ce processus ?

 

1/ Comment condamne-t-on ou sauve-t-on une usine ? 9 h 00 – 10 h 30.

Coordinateur : Bruno Chaudret.

Fiodor Rilov, avocat (Goodyear, Whirlpool, …).

Evelyne Sire-Marin, magistrate.

Mickaël Wamen, CGT Goodyear.

Olivier Leberquier, SCOP-TI (Fralib)

 

Pause 11 h - 11 h 15

 

2/ Solutions alternatives ou illusions pour s’en sortir. 10 h 45 - 12 h 00

Coordinateur : Nicolas Matyjasik.

- Bérangère Eldin, centre ressources régional de l’économie sociale et solidaire.

- Cécile Cabantous, association Espaces, insertion par l’écologie urbaine.

- Jean-Paul Laumond, directeur de recherche au LAAS-CNRS.

- Jean-Laurent Cassely, journaliste et auteur.

 

Pause 12 h 30 - 14 h 30

 

1/ Les idées ou solutions auxquelles nous n’avions pas encore pensé : propositions des personnes présentes, la parole est à la salle – vrai débat. 14 h 30 - 16h30.

2/ Conclusions de la journée et quelles perspectives 16h30 – 17h00

ance animée par Roland Gori et une personne du comité local de Poitiers.

 

 

  • Le « marché », ses intérêts et sa logique sont maintenant omniprésents dans nos sociétés. Dès lors que la société de marché mise sur un service public, trois effets peuvent survenir : des transformations dans la qualité du service, des...
  • "L’œuvrier" est celui "qui, aujourd’hui, au travail, dans son activité, dans sa vie, est disposé à faire œuvre" quel que soit le domaine, à agir avec art, création, imagination.        
  • A lire dans la revue Politis Dans Manifeste des œuvriers, Roland Gori, Bernard Lubat et Charles Silvestre interrogent les transformations du travail.
  • Interview de Roland Gori dans Télérama.