Retrouvez tous les comités locaux de l'Appel des Appels dans toute la France

Communiqué de l'Appel des appels

L’appel des appels, suite à une proposition soutenue à l'unanimité par les participants à la journée de réflexion du 27 octobre 2012, et adoptée lors de l'assemblée générale du 28 octobre 2012 à Paris, demande la suppression des agences nationales et régionales d’évaluation et de notation qui, dans les domaines de l’enseignement, de la recherche, de la santé, compromettent et pervertissent nos métiers.

L’appel des appels, initié par Roland Gori et Stefan Chedri le 22 décembre 2008, soutenu par deux cents premiers signataires et personnes morales, et dont la pétition a recueilli à ce jour   86 692 signatures, est un collectif de professionnels et de citoyens de tous horizons, constitué dans le but de remettre l’humain au cœur de la société et résister à la destruction volontaire et systématique de tout ce qui tisse le lien social.

L’appel des appels vise à déconstruire les modèles imposés de soumission sociale et professionnelle dans tous les secteurs dédiés au bien public, domaines du soin, du travail social, de la recherche, de l’éducation, de la justice, de la culture, de l’information… Aujourd’hui calibrés selon des normes gestionnaires et technocratiques, ces métiers perdent leur sens et se trouvent pervertis. A la suite du cycle de réflexion engagé cette année 2012 sur le thème  « que deviennent nos métiers ? Comment et à qui en rendre compte ? », nous demandons, à l’unanimité, la suppression de ces agences de notation et d’évaluation qui ne font rien d’autre qu’aggraver les dérives néfastes que nous constatons dans nos métiers.

L’Appel des appels, Paris 27 octobre 2012

  • "Si l’école se doit d’apporter les aides adaptées lorsque la difficulté scolaire d’un enfant est mise en rapport avec une situation de handicap, elle se doit également d’apporter les aides liées à la difficulté ordinaire mais durable d’apprendre,...
  • Exilés
    Vers un homme neuroéconomique ? Marie-José Del Volgo Roland Gori
  • Effondrement
    « Lecteur, ne crains plus la catastrophe à venir, elle a déjà eu lieu. Non, je ne te parle pas uniquement de ce satané virus qui produit bien des souffrances, et qui révèle les failles de nos systèmes. Les catastrophes qui nous arrivent,...
  • Depuis fin février, je pleure. Pas tout le temps. Pas sans cesse. Pas toujours à gros bouillons ; mais parfois oui. A chaque fois, avec une émotion paraissant capable de me faire imploser.