• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Audience et apparence, opinion, pseudo vérité scientifique, expertises en tout genre, les imposteurs prolifèrent dans notre société et nous les consommons ! Comment se construit aujourd’hui une imposture? Pourquoi notre culture la favorise?

A liresur le blog Médiapart de François Bernheim.

Depuis 1993, les éditions Fidel Anthelme X ont publié des poètes majeurs, inventé une relation privilégiée entre la poésie contemporaine et les luttes sociales. Solidaires les auteurs s'insurgent face du scandale que constitue cette décision indigne.            

Malgré l’opposition du gouvernement et de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, les sénateurs LR ont fait voter un amendement restreignant désormais l'aide médicale d'État (AME) aux soins d'urgence, au mépris des impératifs de santé publique.

L’archéologie préventive est devenue un business qui consiste à «libérer» les terrains visés par les projets d’aménagement de leur «contrainte archéologique» : vous payez et on vous débarrasse de vos vestiges qui gênent la construction de rocades. Au risque d’ôter tout sens à un métier déjà précaire.

Hôpital du Rouvray : une solidarité nationale doit s'organiser
 
A l'hôpital du Rouvray, 7 salariés sont en grève de la faim depuis le 22 mai : depuis plus de dix jours !
Une grève fut déclenchée le 22 mars par l'intersyndicale ; il n'y eut aucune réponse de la direction ni de l'ARS. C'est suite à cette situation que ces salariés ont pris cette décision d'une grève de la faim.

Par Roland Gori, à lire dans Libération