• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Centre d’Animation Place des Fêtes

2, rue des Lilas, 75019 PARIS, métro Place des Fêtes

 

Vendredi 8 décembre 2017 à partir de 19H45

 

CINÉ-DÉBAT – DANS LE VENTRE DE L’HÔPITAL/BURNING OUT

Camus est notre contemporain. Son œuvre éclaire les ténèbres de notre temps. Dans l’éditorial de Combat du 3 novembre 1944, intitulé « Le pessimisme et le courage », Camus, en réponse à des auteurs démocrates-chrétiens qui condamnent les philosophies de l’absurde et du désespoir, accusées d’être à la source du nazisme, affirme qu’une « philosophie négative n’est pas incompatible, dans les faits, avec une morale de la liberté et du courage[2] ». Ce n’est pas en ignorant le nihilisme d’une époque que nous obtiendrons la morale et le courage politique dont nous avons besoin. C’est le diagnostic que je porte sur notre présent.

Il est questions des radicalismes et de leurs dérives avec Roland Gori qui a publié : « Un monde sans esprit. La fabrique des terrorismes » aux éditions Les Liens Qui Libèrent

Par Denis Clerc et Michel Dollé

Terra Nova a publié en mai 2017 un rapport proposant au nouveau gouvernement d'accentuer la politique de l'investissement dans la petite enfance sous l'angle de l'égalité des chances. Ce rapport reprend partiellement un travail précédent, intitulé « La lutte contre les inégalités commence dans les crèches » (janvier 2014), en actualisant les propositions relatives aux crèches, et développe de nouvelles propositions sur l'accompagnement des parents et le rôle de la PMI.

Mener des politiques publiques vigoureuses en direction de la petite enfance, offrir le cadre le plus propice au développement, à l'éveil et à l'épanouissement des tout petits, lutter contre les inégalités sociales dès le plus jeune âge : comment ne pas souscrire à de telles intentions qui ressortent du récent rapport 2017 de Terra Nova sur la petite enfance ?Engagés au service de la santé et du bien-être de l’enfant et de ses parents par leur travail quotidien de prévention en protection maternelle et infantile, Pierre Suesser et Marie-Christine Colombo, respectivement président et vice-présidente du Syndicat national des médecins de PMI, ont été auditionnés dans le cadre du rapport Terra Nova et souhaitent apporter leur lecture et leur contribution critiques sur ses constats et ses recommandations.

Par Roland Gori, à lire dans Libération