• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Collectif des associations du Franc-Moisin et autres quartiers à Saint-Denis et d’ailleurs

 

Non à la

crève

générale

Collectif des associations du Franc-Moisin

et autres quartiers à Saint-Denis et d’ailleurs

 

À toutes celles et tous ceux dont la pensée et la voix comptent en France

Bonjour,

Un tissu associatif en danger, des populations brimées et délaissées... La révolte des intellectuels !

Vous avez entendu parler des mesures prises par le gouvernement à l'encontre des associations : fin des emplois aidés, baisse des crédits de la Politique de la Ville.

Des collectifs et regroupements s'organisent à travers tout le pays ; toujours en pointe pour résister, un collectif s'est créé au Franc Moisin à Saint-Denis ).

Bien sûr les associations sont très préoccupées du sort qui les attend à très brève échéance. Pour elles, leurs membres et personnels, pour les populations souvent modestes et précaires dont elles sont souvent le dernier recours en oeuvrant dans le concret, sans cesse, pour l'égalité et la citoyenneté....

Mais plus que cela nous sommes extrêmement inquiets du modèle de société qui est en cours de développement.

 Nous savons très bien quelles seront les conséquences immédiates sur les territoires où nous travaillons depuis très longtemps, nous évaluons l'impact à l'échelle micro. Mais quel sera l'effet des très nombreux impacts micro à l'échelle des territoires, de la ville ou village jusqu'au pays tout entier ?

Nous, acteurs associatifs, bénévoles, encore salariés, salariés licenciés, usagers, nous agissons sur le terrain pour tenter de contrer ces choix politiques très violents.

Nous savons que ces inquiétudes sont partagées par des intellectuels et chercheurs qui analysent et étudient les dysfonctionnements de notre société et les dangers encourus par les plus faibles des habitants de notre pays. 

Aussi nous vous sollicitons aujourd'hui pour que votre solidarité s'exerce par l'analyse que vous pourriez faire des décisions politiques qui viennent d’être prises à l’encontre des associations.

Nous sommes certains que vous comprendrez l'enjeu que cela constitue, l'aide majeure et la force qu'ainsi vous pourrez apporter à notre rassemblement.

Nous sommes disponibles pour échanger avec vous à votre convenance et vous remercions, par avance, du message et offre de participation que vous voudrez bien nous faire parvenir.

Dans les quartiers comme ailleurs ensemble nous sommes plus forts.

Cordialement

Contacts :

Adjera Lakehal-Brafman : 06 87 31 52 77

Dr Didier Menard : 06 07 16 57 78

Mail : collectiffm93@gmail.com

 

 

 

COMMUNIQUE

CESSATION D'ACTIVITES OU D’ACTIONS DES ASSOCIATIONS

DU FRANC-MOISIN A SAINT-DENIS

Il existe au Franc-Moisin, comme dans tous les quartiers populaires de France, des associations qui sont des fabriques de citoyenneté et qui, chaque jour, répondent aux besoins des habitants face à la relégation et à la souffrance sociale dont ils sont l’objet. Que cela concerne le domaine social, la culture, le sport, la santé, l'éducation et toutes les activités qui aident à conquérir, un mieux-être et à faire vivre les droits, les associations sont là, au travail. Demain faudra-t-il écrire « étaient » au travail ?

Depuis cet été le gouvernement a décidé le gel brutal des emplois aidés et des arbitrages budgétaires qui se traduisent par une diminution drastique des subventions aux associations.

A court terme, cela signifie une cessation d’activité ou d’actions pour certaines associations historiques du quartier. A moyen terme, toutes fermeront ou seront mises en difficultés, réduisant de façon drastique leurs services.

Pour la population modeste qui doit déjà faire face à de nombreuses épreuves liées à la précarité et au chômage, c’est l’accès aux cours d’alphabétisation, à l’aide à la rédaction de CV, à l’accompagnement dans l’accès aux droits, à la culture ou encore aux soins qui est compromis.

Pour les partenaires de nos structures, cela signifie la fin des orientations dans un contexte de désengagement des services publics dans ces quartiers. Au niveau des salariés concernés, la conséquence est une perte d’emploi puisqu’aucune alternative n’a été proposée aux associations pour compenser la perte des aides associées à ces contrats.

Nous ne pouvons pas accepter cette brutale et injuste décision. En décidant de s'attaquer aux associations par la baisse des subventions politique de la ville et le gel des emplois aidés, ce gouvernement abandonne clairement la population de nos quartiers et affiche cyniquement son mépris pour les bénévoles et les professionnels investis au quotidien dans des conditions déjà difficiles.

Nous demandons le retrait immédiat de ces décisions qui nous condamnent, accentuent les inégalités et entravent l’accès à la citoyenneté.

Le 4 octobre les associations du Franc-Moisin cesseront leurs activités et manifesteront dans leur quartier avec la population et leurs partenaires.

Nous invitons toutes celles et tous ceux qui, à Saint-Denis et ailleurs sont en accord avec cette démarche à nous contacter et à être présents. Les associations défendront leur droit d’existence !

RENDEZ-VOUS le 4 OCTOBRE 2017 cours du Ru de Monfort

au Franc Moisin à Saint-Denis à 14 heures

Contact : collectiffm93@gmail.com

Collectif de Franc-Moisin et d’autres quartiers de Saint-Denis et d’ailleurs : Acsbe-la Place Santé, Les Enfants du Jeu, Association des Femmes de Franc-Moisin, Maison des Associations Franc-Moisin/Bel-Air, Artis Multimédias, Solid'ere, APCV (Agence de promotion des cultures et du voyage), AILE (Association Accés Internet en Libre Echange), Franc-Moisin Citoyenne, Association Femmes Actives, APIJ BAT.

Partenaires solidaires : Maison de quartier Franc-Moisin

Par Roland Gori, à lire dans Libération