• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste convivialiste
    Le Manifeste convivialiste, récemment publié au Brésil, en Italie, Allemagne, Corée du sud, Turquie ou Roumanie, rencontre de nombreuses marques d’adhésion et de sympathie. Nombre de ceux qui les...

Colloque "L'éveil de l'enfant par le jeu, la lecture et les arts plastiques" à Marseilles

Parc Chanot de Marseille
Vendredi 31 mars 2017

 

 

Plus d'informations en cliquant ici

 

Programme de la journée :

Bébé joueur-bébé créateur :Conférence animée par Sophie Marinopoulos : psychologue, psychanalyste et auteur des célèbres ouvrages de référence : « Dans l’intime des mères » ; « Le corps bavard » ; « Dites-moi à quoi il joue, je vous dirais comment il va » ; « Ecoutez-moi grandir »
Dès sa naissance l'enfant a le désir de comprendre le monde qui l'entoure afin d'y trouver sa place de petit homme. Il le fera grâce à la présence d'adultes présents à ses côtés, ses parents en premier lieu et tous ceux qui auront à charge de prendre soin de lui. A partir de ses besoins d'être nourri, porté, parlé, aimé, le bébé va développer des activités ludiques qui prendront appui sur des expériences sensorielles, motrices, émotionnelles, affectives, langagières. Tout dans ses relations précoces sera l'occasion pour le bébé de jouer sa vie, de créer son univers, et de faire de sa vie, un immense tapis d'éveil pour le plaisir de grandir.


La lecture, une démarche créatrice :Conférence animée par Joëlle Turin: Rédactrice en chef de Lectures Jeunes et responsable de la formation au sein de l’association Lecture jeunesse de 1985 à 1990, Joëlle Turin a également été Responsable de la formation et des publications au sein de l’association A.C.C.E.S. (Actions Culturelles Contre les exclusions et les Ségrégations) de 1990 à 2007. Elle est membre du Conseil d'administration de l'agence « Quand les livres relient » et LIRE à PARIS.
Lire (seul ou en partage) est avant tout une démarche créatrice, une mise en acte de l’esprit d’invention. Stimuler l’imaginaire, faire jouer l’imagination trop souvent censurée, prolonger par un autre jeu les jeux concrets de l’enfance, consolider l’apprentissage de la culture, provoquer l’éveil intellectuel conférant le sentiment d’existence sont autant de fonctions dévolues à l’usage du livre. A partir d’exemples de livres et d’observations de jeunes enfants, il sera question de réfléchir à ce que nous faisons lorsque nous choisissons de privilégier cette belle pratique.

Les médiations plastiques, matières à créer : Conférence animée par Patricia Riverti :psychopédagogue, psychologue, art-thérapeute. Directrice de l’Atelier d’expression plastique Les Pinceaux - Centre de Formation à l’art-thérapie –ATEPP-CEFAT. Directrice de la Revue « Chantiers d’art-thérapie ».A conçu et animé pendant de longues années des ateliers d’expression ou d’art-thérapie auprès d’enfants présentant des troubles mineurs ou de pathologies graves du développement
Quelle différence y-a-t ‘il entre une cuillère et un pinceau ? Entre la purée et la peinture ? Entre un jouet et la pâte à modeler? Quelle est la particularité de ces matières qu’on appelle « plastiques » ? Les matières sont plastiques parce que sensibles, transformables, malléables mais aussi résistantes, elles peuvent être dures ou molles, fragiles ou solides, parfois obstinées ou rebelles… Ces matières à caresser, attaquer, effacer, déchirer, avec leurs propriétés et leurs manières de se comporter, sont un interlocuteur étonnant dans la relation corps à corps qu’elles proposent à l’enfant. Que cherche à faire un enfant lorsqu’il manipule la matière plastique ? Quelles énigmes essaie-t-il de résoudre ? L’enfant créateur, comme l’artiste, est un chercheur qui essaie de donner forme à des questions informulables. Les médiations plastiques, dans une démarche créative, de prévention ou de soin, lui offrent un laboratoire où exercer sa plus grande liberté de chercher pour créer.