• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Construire la paix, déconstruire la guerre

Plus d'information ici

Séminaire dirigé par Fabienne Pourre, membre du bureau de la fondation Gabriel Péri.

Pour ses prochaines auditions, la fondation Gabriel Péri a le plaisir de recevoir :

  • Roland Gori, psychanalyste, professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université Aix-Marseille, auteur de Un monde sans esprit. La fabrique des terrorismes, paru aux éditions Les Liens qui Libèrent en 2016.

La séance portera sur le thème suivant "Un monde sans esprit. Comment sortir des violences nihilistes ?".

Jeudi 6 avril
de 18h à 20h
Tour Essor (22e étage)
14 rue Scandicci - 93500 Pantin
M° Hoche ou Porte de Pantin
T3b Delphine Seyrig
Merci de confirmer votre présence par mail à inscription@gabrielperi.fr


Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui se nourrit des surenchères de la haine et du désespoir.

Pourtant, jamais autant qu’aujourd’hui, face à la prolétarisation généralisée de l’existence, les peuples ne se sont montrés affamés de nou­velles forces symboliques, de nouvelles fictions, pour vivre, désirer et rê­ver ensemble. Un message d’espoir parcourt l’ouvrage, au cœur de cette hégémonie culturelle désastreuse, et des crimes de masse qu’elle favorise, l’attente d’un nouveau pacte d’humanité s’exprime. Il exige, d’abord et avant tout, de réconcilier la politique et la culture, de sortir du «siècle de la peur» et de renouer avec l’expérience sensible d’une nouvelle révolution symbolique, qui donne au monde et à l’existence ce sens et cette cohé­rence politique et poétique dont nous sommes aujourd’hui orphelins.

Consultez la recension de l'ouvrage par Laurent Etre, rédacteur en chef de La Pensée et journaliste à l'Humanité pour le Silomag n°1, 2 mars 2017 : "Contre le fanatisme, miser sur les ressources de l’art"
 

  • Jean-Paul Scot, historien, sur le thème de la laïcité.


Jeudi 1er juin
de 18h à 20h
Tour Essor (22e étage)
14 rue Scandicci - 93500 Pantin
M° Hoche ou Porte de Pantin
T3b Delphine Seyrig
Merci de confirmer votre présence par mail à inscription@gabrielperi.fr

Par Roland Gori, à lire dans Libération