• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

L'économie du rail (4/4) Le service public comme bien commun

La conception de service public s’est progressivement élaborée depuis la fin du XVIIIème siècle. Elle correspond à l’émergence de la notion d’intérêt général, mais aussi de la représentation d’un bien commun. Le service public est-il aujourd'hui un bien commun à préserver ? On en débat...

Une émission à écouter ici

Intervenants

  • Économiste, professeur d'économie à l'université Paris-13 et membre du CA du collectif des Économistes Atterrés
  • Psychanalyste et professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université Aix-Marseille
  • Essayiste, directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (iFRAP)

Par Roland Gori, à lire dans Libération