• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

La suite de "Debout les œuvriers", une Université Populaire passionnante…

Le jeudi 15 maes à 19h au Toursky, Marseilles.

Avec Roland Gori, professeur émérite des Universités, psychanalyste, Bernard Lubat, compositeur et musicien, Charles Silvestre, journaliste et vice-président des Amis de l’Humanité et Richard Martin.

 

Plus d’informations ici

 

 

Après Debout les œuvriers en janvier 2017 au Toursky, le Manifeste des œuvriers est paru aux éditions Actes Sud en avril. 
Remettre les femmes et les hommes à l'œuvre, au cœur des activités de production et de création. C'est l'idée majeure de ce "Manifeste des œuvriers", écho des revendications portées notamment par le mouvement "Nuit debout". 

Par Roland Gori, à lire dans Libération