• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Non à la fermeture du CMP Enfants et Adolescents LYON 5°

A lire et à signer ici

 Le centre médico psychologique accueille plus de 260 enfants et leur famille. Il propose des soins psychiques sous forme de consultations, de prises en charge individuelles et des groupes thérapeutiques hebdomadaires voir bihebdomadaires. Ils y sont dispensés par une équipe pluridisciplinaire qui s’adapte aux besoins de suivis de chaque enfant.

 Le centre médico-psychologique est implanté sur l’arrondissement depuis plus de 40 ans ( 48 000 habitants dont 21 % de moins de 18 ans - environ 50 établissements scolaires).

Ce travail de proximité s’inscrit dans un travail de partenariat avec un réseau socio-éducatif (P.M.I crèches, établissements scolaires, établissements spécialisés, structures publiques et associatives).

La direction du centre hospitalier Le Vinatier dont dépend le C.M.P prévoit de le fermer dans un contexte de réduction budgétaire et dans un projet de regroupement de différentes structures. Le C.M.P serait relocalisé sur LYON 2ème. Ceci aurait pour conséquence un éloignement géographique important et préjudiciable avec des temps de trajets "aller simple" estimés pour les familles de 45 minutes à 1 H 15 en transports en commun.

 Défendons le soin de proximité pour toute la population du 5ème arrondissement de LYON.

Par Roland Gori, à lire dans Libération