• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Réunion publique organisée par le comité local de Bordeaux le 22 octobre 2011

Une réunion publique aura lieu le samedi 22 octobre de 14h à 18h au Rocher de Palmer, 1, rue Aristide Briand à Cenon

L’amour du métier : comment redonner de la valeur aux luttes sociales et culturelles ?
Trois chantiers de réflexion et de débats organisés par l’Appel des Appels 33 :

  • La valeur du métier
  • La “novlangue” ou les usages manipulateurs de la langue
  • Évaluation et servitude volontaire

La journée du 22 octobre 2011 sera l’occasion de mettre à nouveau au travail la question de la destruction des valeurs qui fondent nos métiers, les moyens d’y résister et la manière de nous rassembler et d’agir ensemble pour réussir à dépasser cette conjoncture difficile. Initié en décembre 2008 par Roland Gori et Stéphane Chédri, l’Appel des Appels réunit des dizaines de milliers de professionnels du soin, du travail social, de la justice, de l’éducation, de la recherche, de la culture et de tous les secteurs dédiés au bien public. C’est un appel à résister à la destruction volontaire et systématique de tout de ce qui tisse le lien social. Afin d’élaborer collectivement cette résistance, l’Appel des Appels invite à une approche transversale des diverses formes du malaise social éprouvé dans la pratique de nos métiers. C’est un appel à reconquérir l’espace démocratique de la parole et de la responsabilité. Le comité d’organisation de l’AdA33

 

contact : appeldesappels33@free.fr

Par Roland Gori, à lire dans Libération