• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Roland Gori dans le Pudding - Emission sur Nova

Roland Gori dans le Pudding

La rencontre du dimanche soir, de 20h à 21h.

Le Pudding de Radio Nova c’est un portrait, une rencontre mais surtout un beau moment de réflexion. Toujours aussi curieux, allumé, pédagogue, ironique et inspiré, ce rendez-vous dominical, propose une conversation sans limite baigné dans un grand mix musical préparé par Jean Croc.

Ce dimanche, Nicolas Errera et Jean Croc reçoivent Roland Gori.

Roland Gori  est psychanalyste et professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université Aix-Marseille.

Son dernier livre Un monde sans esprit, La fabrique des terrorisme (Ed. Les Liens qui Libèrent) fait le lien entre le concept finissant d'un monde où le libéralisme économique annihile peu à peu l'individu, et la naissance des terrorisme, réponses désespérés à une société désespéré de ne plus regarder l'humain comme sa priorité. Il voit en l'art et l'expression artistique le moyen de retrouver une conscience humaine.

 

Par Roland Gori, à lire dans Libération