Bellon

André Bellon

Dans quel régime vivons-nous ? Depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne et la réforme constitutionnelle en 2007, les Français savent que leurs dirigeants se sont assis sur leur volonté. Ils ont dit Non au TCE en 2005, mais députés et sénateurs ont voté Oui au traité de Lisbonne.

nouvelle-ecole-capitaliste.jpg
Ouvrage collectif dirigé par Par Christian Laval, Francis Vergne, Pierre Clément et Guy Dreux.

Ce qui ressemble aujourd'hui à un sabotage de l'école - suppressions de classes, réduction des effectifs enseignants et appauvrissement de la condition enseignante - ne suffit pas à caractériser la mutation historique de l'école. Celle-ci ne joue plus seulement une fonction dans le capitalisme, comme l'ont montré les analyses critiques des années 1970, elle se plie de l'intérieur à la norme sociale du capitalisme. L'" employabilité " est le principe et l'objectif de la normalisation de l'école, de son organisation et de sa pédagogie. L'école devient peu à peu un système hiérarchisé d'entreprises productrices de " capital humain " au service de l'" économie de la connaissance". Elle cherche moins à transmettre une culture et des savoirs qui valent pour eux-mêmes qu'elle ne tente de fabriquer des individus aptes à s'incorporer dans la machine économique. Les effets inégalitaires de la concurrence, la mutilation culturelle introduite par la logique des " compétences " ou la prolétarisation croissante du monde enseignant révèlent la perte d'autonomie de l'école par rapport au nouveau capitalisme et aux luttes des classes sociales autour de l'enjeu scolaire. Dans ce livre de combat et de théorie, les auteurs renouvellent la sociologie critique de l'éducation en inscrivant les mutations de l'institution scolaire et universitaire dans celles du capitalisme contemporain. Ils entendent ainsi donner à tous ceux qui se sentent concernés par cette problématique éminemment politique les outils d'analyse pour construire une alternative convaincante et résolue.
Gaulejac

Vincent de Gaulejac

Les signes d’une crise profonde se multiplient dans les organi - sations et plus largement
dans le monde du travail : stress, burn out, dépressions, suicides, perte de sens, précarité, pertes
d’emplois, révoltes, mani festations, séquestrations, occupations;

Refalo

Alain Refalo

Les contre-réformes appliquées à l'école publique depuis 2008 déconstruisent méthodiquement ses fondements, ses valeurs et ses missions. Face à cet immense défi, un mouvement de résistance d'une ampleur inégalée dans l'Education Nationale s'est développé chez les enseignants du primaire qui n'ont pas voulu devenir les complices de cette politique destructrice du service public d'éducation.

Cassandre

À la lecture de l’Appel des appels, la revue s’est immédiatement sentie concernée. Cette incitation au regroupement de tous ceux qui travaillent avec l’humain, (psychiatres, psychanalystes, psychologues, magistrats, éducateurs, travailleurs sociaux, artistes, journalistes), entre en résonance avec les valeurs que défend notre publication

  • Le 24 novembre 2017, Roland Gori, philosophe, psychanalyste, professeur émérite de psychopathologie clinique à l'Université Aix-Marseille, m'a fait l'honneur de me recevoir à Paris. Après un bon déjeuner, nous nous sommes assis, un micro posé...
  • Centre d’Animation Place des Fêtes 2, rue des Lilas, 75019 PARIS, métro Place des Fêtes   Vendredi 8 décembre 2017 à partir de 19H45   CINÉ-DÉBAT – DANS LE VENTRE DE L’HÔPITAL/BURNING OUT
  • Qu'en est-il du geste, de la parole et du regard dans le champ de la médecine, de la psychanalyse et des contacts avec le monde extérieur à l'ère de la révolution numérique ? Qu'en est-il de la pudeur, de l'intime, à l'heure où l'impudeur nous...
  • Par Roland Gori - Professeur honoraire de Psychopathologie clinique à l’Université d’Aix Marseille. Animée par Frédéric Forest - Chercheur associé au centre de recherche Psychanalyse Médecine et Société (Paris Diderot). Le terrorisme rationnel...