Faut-il tuer l'esprit de compétition?

Le mardi 26 juillet 2011 sur France Inter
Logo France Inter

Le psychanalyste Roland Gori, le psychopédagogue Alain Sotto et le psychiatre Frédéric Fanget sont invités à l'émission "ça vous dérange ?" présentée par Thomas Chauvineau
sur France Inter pour discuter autour de la question : "Faut-il tuer l'esprit de compétition?".

par Roland Gori et Fabrice Leroy

Non décidément l’analyse psychologique des personnalités politiques n’est pas la bonne voie pour comprendre et changer notre monde ! Après les derniers rebondissements de l’affaire DSK on aurait pu s’attendre à plus de retenue. Que nenni, c’est Marianne cette fois qui récidive : en couchant toute la classe politique sur le divan !

L’appel, la suite

Humanité Quotidien, 22 Juin 2011
par Cynthia Fleury
La chronique philo de Cynthia Fleury

L’Appel des appels continue sa route. Initié, en janvier 2009, il poursuit sa succession de réappropriations. Le 18 juin dernier, c’était à Brest. Du cœur des métiers, les enseignants, les psychiatres, les psychanalystes, les policiers, les juges, les éducateurs, les journalistes, etc., se sont réunis pour refuser la transformation de l’homme en une série de fonctionnalités, qui confine au meurtre ordinaire de soi et de l’autre. Votre serviteur y était.

par Roland Gori et Fabrice Leroy

A quelques jours de la discussion à l'assemblée nationale, en séance publique, du projet de loi relatif aux droits et à la protection des personnes faisant l'objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge, il nous a paru nécessaire de revenir sur le contexte idéologique dans lequel, depuis quelques années, s'insère tout un ensemble de dispositifs réglementaires tendant à transformer le sujet de la démocratie en individu à risque dont il s'agit de contrôler les moindres écarts de conduite

Maintien en hospitalisation au delà de 15 jours : contraire à la constitution

Psychiatrie : juges et préfets se substitueront-ils aux soignants ?
par Roland Gori et Fabrice Leroy

Roland Gori et Fabrice Leroy écrivent dans Médiapart et l'Humanité

L'article L. 337 du code de la santé publique prévoit qu'au-delà des quinze premiers jours, une hospitalisation sans consentement peut être maintenue pour une durée maximale d'un mois, renouvelable, au vu d'un certificat médical circonstancié indiquant que les conditions de l'hospitalisation sont toujours réunies. Le conseil constitutionnel vient de déclarer cet article contraire à la constitution (Décision n° 2010-71 QPC du 26 novembre 2010).

Le conseil constitutionnel a en effet estimé qu'il y avait là une méconnaissance de l'article 66 de la constitution, selon lequel la liberté individuelle ne peut être tenue pour sauvegardée que si le juge intervient dans le plus court délai possible.

  • VST, la revue du travail social et de la santé mentale des CEMEA réagit à l'actualité en recueillant des témoignages de professionnels actuellement sur les terrains. Comment les institutions s'organisent-elles pour faire face au coronavirus ? Quelles...
  • RENCONTRES et DÉBATS AUTREMENT organise VISIO-CONFÉRENCE-DÉBAT Vendredi 19 juin, 18H avec Roland GORI  à  propos de son dernier livre : ET SI L’EFFONDREMENT AVAIT DÉJÀ EU LIEU LLL Les Liens qui Libèrent, paru le 3 juin 2020   Vous pouvez...
  • Le psychanalyste Roland Gori, auteur de "Et si l’effondrement avait déjà eu lieu ? L’étrange défaite de nos croyances" (Les Liens Qui Libèrent), est l'invité d'Eric Delvaux. Une émission de France Inter à écouter ici
  • Godart
    Nombreux sont ceux qui désormais se réclament sans cesse "de vérité" ou encore d'"authenticité" pour assoir leur légitimité alors même que se joue une glorification de la transparence. Que ce soit dans le management au coeur des organisations...