• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste convivialiste
    Le Manifeste convivialiste, récemment publié au Brésil, en Italie, Allemagne, Corée du sud, Turquie ou Roumanie, rencontre de nombreuses marques d’adhésion et de sympathie. Nombre de ceux qui les...

Jaurès parle-t-il encore aujourd’hui à la gauche ?

Tout le monde se réclame de Jaurès. Mais quelle inspiration peut-on trouver aujourd’hui, particulièrement à gauche, dans la pensée et l’attitude du tribun socialiste ? A Marseille, le mercredi 11 janvier, l’association FTP ( Former, Transformer, Partager ) et les Amis de l’Humanité des Bouches-du-Rhône invitent à une rencontre sur ce sujet. Le débat sera introduit par Charles Silvestre, auteur de « Jaurès, la passion du journaliste » ( Le Temps des Cerises ) qui évoquera le parcours de Jaurès, et Roland Gori, psychanalyste, auteur de « La Dignité de Penser » ( Les Liens qui libèrent ), initiateur de l’Appel des appels qui défend le « cœur des métiers » de l’humain mis en cause. Rendez-vous  à la Friche de la Belle de Mai, à 18 heures.

La dignité de penser face aux nouvelles servitudes

Conférence-débat avec Roland Gori 

Vendredi 6 janvier 2012

Centre Etienne Le bournot à Aubenas

L’Éducation nationale, c’est plus de 14 millions d’élèves et d’étudiants et plus d’1 million d’enseignants. C’est aussi le service public dont la mission est la formation et l’éducation de la jeunesse, considérée par tous comme l’avenir d’une nation. L’avenir du service public de l’éducation est pourtant menacé par l’application sans retenue d’un libéralisme aveugle.

« La folie évaluation » : un des derniers ouvrages du psychanalyste Roland Gori par ailleurs connu pour avoir impulsé l’Appel des Appels. Décryptage de ce qu’il nomme « le cheval de Troie » du néolibéralisme.

Hélène Franco, du syndicat de la magistrature, parle de la loi Besson.

Emission du mercredi 14 décembre, sur la radio Fréquence Paris-Plurielle.

L'émission peut s'écouter ici.