• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Ainsi que le Conseil général l’avait annoncé, le CIO de Nanterre, situé 54 rue Henri Barbusse fermera ses portes au public à compter de la prochaine rentrée scolaire.

Cet appel (signé par 93 parents et enseignants de Seine-Saint-Denis) a été rendu public lors d'une conférence de presse qui s'est tenue mercredi 4 mai à St-Denis en présence de nombreux élus locaux et départementaux (Eva Joly, Claude Bartolone, Patrick Braouezec, Dider Paillard, Nathalie Artaud, Alain Krivine, etc.).

Le gouvernement prépare un dispositif de "formation continue" de tous les auteurs, financés par les droits d'auteurs

La SGDL (Société des Gens de Lettres) réagit à ce qui pourrait porter ainsi atteinte à la liberté d'expression des écrivains par une journée d'information, le 12 mai, dans ses locaux.

Appel du collectif "Pas de bébés à la consigne" à signer une. pétition en faveur d'un Plan d'urgence pour l'accueil de la petite enfance

Hubert Montagner dr. ès-sciences, Professeur des Universités en retraite, ancien Directeur de Recherche à l’INSERM, ancien Directeur de l’Unité “Enfance Inadaptée” de l’INSERM

Il est évident qu'il ne peut y avoir d'efficience didactique ni de pédagogie de la réussite sans une réelle prise en compte des facteurs humains par l'école, c'est-à-dire les conduites de l'enfant qui peuvent être empêchantes, voire invalidantes, dans l'apprentissage des savoirs et des connaissances (enfants autocentrés, “lents”, “hyperactifs”, évitants, en fuite, mutiques, agresseurs, étranges...), les facteurs familiaux (misère matérielle, relations insécurisantes, conflits, crises morales, ruptures, maltraitances...), les facteurs sociaux (chômage, rythmes de travail des parents, habitat déstabilisant ou déstructurant...) et les facteurs culturels (coutumes, rites, contraintes religieuses…).