• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

La tribune poétique et politique pour un temps présent

extraite du manifeste « William Shakespeare » de Victor Hugo

 

DEMAIN NE PEUT ATTENDRE !premier volet du programme élect’oral VECTEUR HUGO 2017 porté en tribun(e) par Laurent Schuh & Marc Lauras ouvre le Festival Contre Courant le 13 JUILLET à 19H avant de propager ses visions sur la Cité des Papes DU 14 AU 24 JUILLET POUR et AVEC VOUS, Vecteurs Ensemble de paroles et de gestes allant vers le Grand Capital Humain !

La 39e Hestejada de las arts d’Uzeste Musical aura lieu du 14 au 20 août 2016

Dimanche 14 août à Bernos-Beaulac

Lundi 15 août à Villandraut

Mardi 16 août à Pompéjac

Mercredi 17, jeudi 18, vendredi19 et samedi 20 à Uzeste

Prochain Congrès FNAREN à Nantes du 29 juin au 2 juillet 2016 (mini-plaquette de présentation ici )

« Une mise en pensée(s) à l’École
avec le rééducateur de l’Éducation Nationale:

Se mettre à penser …
Ce maître à panser ? »
http://www.congres-fnaren-2016-nantes.com

Madame la Ministre, Honorée consoeur,

 

 

Permettez-moi de m’adresser à vous à quelques jours de ce vote sur le projet de loi concernant les psychothérapies. Si je le fais, c’est simplement parce que je suis stupéfait du sort que, peut-être sans le savoir ni même le vouloir, vous êtes en train de faire à la parole et à la pratique – la psychothérapie - qui s’en prévaut.