• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Propos recueillis en novembre 2012

Article à lire aussi ici.

En plein débat sur le projet de loi autorisant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, le psychanalyste, et fondateur de « l’Appel des appels », Roland Gori, répond aux questions de Marianne, soulignant que cette demande de reconnaissance sociale des couples homosexuels témoignent, selon lui, d’une laïcisation de plus en plus forte des institutions organisant l’existence des individus.

A lire, et à écouter ici.

En cette rentrée de janvier, le psychanalyste Roland Gori a décidé d’organiser une offensive contre la servitude volontaire et les impostures qui en découlent. Il se lance dans la bataille contre ce qu’il appelle le néolibéralisme, responsable selon lui de vouloir nous imposer des normes, un mode d’emploi dans nos manières de vivre, de contrôler nos comportements au point de gouverner nos conduites.

Le Vendredi 25 janvier 2013 à 19h,la librairie Sauramps organise une rencontre-débat autour du dernier livre de Roland Gori «La fabrique des imposteurs» (Ed.Les liens qui libèrent).Cette rencontre animée par Rajaa Stitou, aura lieu à l'auditorium du Musée Fabre - Centre-ville de Montpellier (entrée libre).
Voir ici, pour plus d'information.

Cassandre

Il existe dans le monde francophone une publication qui, depuis plus de dix-sept ans, traite exclusivement des relations entre ce que l'on nomme le geste artistique et la réalité politique des sociétés contemporaines. Elle le fait autant en termes de pensée que d'action, en s'efforçant de montrer l'importance et la valeur de pratiques peu spectaculaires mais essentielles, qui souvent s'inventent ou prennent place dans des lieux de relégation.

Une émission de France Inter (en podcast ici), ce dimanche 6 janvier, de 12h à 14h, consacrée entre autre à la question du vide politique aujourd'hui, en présence de Yves-Charles Zarka, Roland Gori, et Jean-Luc Sauron.

Plus d'info ici.

Par Roland Gori, à lire dans Libération