• Un monde sans esprit
    Dans le clair-obscur des crises politiques naissent les monstres. Ils naissent du vide culturel d’un monde politique sans esprit, d’un monde où les techniques sont devenues folles, d’un monde qui...
  • Manifeste ADA
    Un nouveau mode de gouvernement des hommes se répand dans toute la société, et d'abord dans la sphère professionnelle : un management par la rivalité et la peur qui, au nom de la dictature de la performance...
  • Ingouvernable
    L'histoire serait-elle un éternel recommencement ? Les pratiques libérales de gouvernement en organisant la société sur les valeurs bourgeoises de compétition et d'individualisme ne conduisent-elles...
  • Manifeste des oeuvriers
    Le désir de retour à l’œuvre sonne à toutes les portes de la vie : la vie de l’humain qu’on soigne, qu’on éduque, à qui on rend justice, qui s’informe, qui se cultive, qui joue, qui s’associe,...

Par Barbara Cassin, Mathieu Potte-Bonneville (philosophes), Françoise Balibar (physicienne).

Ces derniers mois, alors que la Hongrie assure la Présidence de l’Union Européenne, la

promulgation par le gouvernement de Viktor Orbán d’une « loi sur les médias » instaurant un

pouvoir discrétionnaire sur l’opinion a suscité une large indignation internationale.

Ce vendredi 11 mars, le Conseil constitutionnel a infligé un véritable camouflet au gouvernement en censurant treize dispositions de la « LOPPSI 2 », véritable monstre législatif devenu la pierre angulaire des orientations politiques les plus répressives promues par l’UMP.

Appel aux journées d'action les 24 - 25 - 26 Mars 2011

Nous, étudiants et travailleurs précaires d’Europe, Tunisie, Japon, USA,
Canada, Mexique, Chili, Pérou et Argentine, nous nous sommes rencontrés à
Paris et à Saint-Denis du 11 au 13 Février 2011 pour partager nos
expériences et pour organiser un réseau basé sur nos luttes communes.
Notre nom est *Knowledge Liberation Front* et nous sommes votre crise!

La réforme des laboratoires d' analyses, ce n'est pas une réforme, mais une affaire MEDIATOR, bis.

Le gouvernement français, par décision d’ordonnance (ordonnance 2010- 49 signée par le président de la république et publiée le 13 janvier 2010), offre  l'activité des laboratoires xxd' analyses médicales aux financiers, responsables avérés de la grave crise que nous traversons.

Résister et enseigner : Rencontre des 12 et 13 mars à Montreuil

La proposition de NAJE (cie Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir)

Rencontre des 12 et 13 mars à Montreuil : La proposition de NAJE (cie Nous n’Abandonnerons Jamais l’Espoir)
1/ Qui est NAJE NAJE pratique le Théâtre de l'Opprimé, un outil politique né dans la résistance à la dictature brésilienne. Son travail est de permettre aux citoyens de chercher ensemble, en actes, comment changer ce avec quoi nous ne sommes pas d'accord, dans le monde et dans la cité. Le théâtre de l’Opprimé, c'est un outil d'entraînement à la transformation sociale et politique. NAJE est une compagnie professionnelle composée d’une quinzaine de comédiens.
2/ Que propose NAJE à ceux qui luttent au sein de l’Education Nationale
Nous voulons mettre nos outils au service de la lutte dans les services publics. Parce qu’il faut bien commencer par un bout et parce que Marie-France Duflot qui est comédienne à Naje est aussi institutrice militante, nous avons choisi de commencer par la question des évaluations des élèves de primaire, notamment pour préparer une action pour l’évaluation des CE qui aura lieu mi-mai 2011. Bien sur nous ne limiterons pas notre travail au seul service public école, nous le poursuivrons avec ceux qui luttent pour l’hôpital, pour la justice...Mais nous ne pouvons tout faire à la fois alors les autres luttes seront pour un deuxième temps.

Par Roland Gori, à lire dans Libération